Projet complet d’ombrage pour une maison passive orientée plein sud

toiles sur câbles
6 toiles verticales et une toile de toit pour cette coursive

Des toiles sur câbles pour créer de l’ombre à la demande

C’est donc un chantier sur une maison de Die exposée plein sud, avec un réel besoin d’ombre à l’intérieur en plein été, et une volonté de soleil bienvenu en hiver.

Il est composé de 6 toiles indépendantes, démontables, avec possibilité de les ranger en sac à poste, au choix.

Elles sont confectionnées en acrylique, tissu également utilisé dans le nautisme pour sa haute résistance aux UVs 🌞 et aux moisissures.

Chacune contient des lattes, qui permettent d’avoir un beau rendu de plié lorsqu’on les remontent.

Les toiles se manipulent chacune avec un seul cordage, qui réparti les points de tire en 3 endroits par des poulies inox, pour éviter le cintrage. Sur les côtés, elles coulissent sur des câbles inox, maintenus en tension par des ridoirs. La jonction toile/câble est assurée par des mousquetons, qui permettent un montage/démontage sans avoir besoin de toucher aux câbles.

Ce système a l’avantage d’être extrêmement simple, et facilement adaptable à chaque situation.

Après utilisation en plein été, il s’avère que les clients ont gagné 10°C par rapport à la température extérieure.


Une toile imperméable pour le toit

La coursive étant intégralement en bois, il était important de le protéger des intempéries, ce qui permet également d’apporter de l’ombre supplémentaire en intérieur, et de profiter de l’espace par temps de pluie.

Le choix de la toile a été porté sur du Soltis W96, une toile de chez Serge Ferrari qui a le double avantage d’être sur une base ajourée, pour la luminosité, augmentée d’un film transparent étanche.

La toile est entièrement démontable, pour pouvoir la laver sans monter sur le toit et conserver le plus possible la clarté dans la maison (simplicité d’utilisation par rapport à un toit de verre). Du côté du mur, elle coulisse dans un rail alu, et du côté extérieur elle vient se mettre en tension par un système de sandow et de diabolos. Le sandow assure une répartition des efforts et la récupération d’une éventuelle déformation de la toile dans le temps.


Des rideaux extérieurs pour les fenêtres

Pour finir avec la recherche de fraîcheur, nous avons également mis au point des toiles escamotables pour leurs plus petites fenêtres.

Ces toiles se fixent en partie extérieur des vitres à l’aide de boutons pressions, ce qui permet de créer l’ombre avant que le soleil ne chauffe la vitre.

De couleur claire, de la même matière que les toiles sur câble, elles laissent également une bonne place à la luminosité.

Sur la plus grande, il y a possibilité de la rouler à moitié afin de ne bloquer que la vue nécessaire.


Et voilà!

Fini pour ce projet! Vous pouvez retrouver quelques détails sur la réalisation sur les pages Facebook et Instagram de la Toilerie.

Si ça vous donne des idées pour chez vous, n’hésitez pas à me contacter! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s